Blog

Navigation
Back

10
11

Parmigiani Fleurier revient chez Kronometry 1999

Après une première collaboration de 1999 à 2004, Parmigiani Fleurier fait son retour chez Kronometry 1999 Paris, lieu prestigieux et stratégique de la capitale, dédié à la haute Horlogerie et à ses passionnés depuis plus de 16 ans. 

L'espace Parmigiani Fleurier est conçu comme un petit salon de 10 m2 où chaque élément trouve naturellement sa place : table de présentation avec éclairage ciblé, sièges confortables, vitrines personnalisées, autant de mobiliers dessinés avec précision pour la marque, que l’on retrouve chez les horlogers passionnés du monde entier. L’univers architectural de Parmigiani Fleurier  (inspiré des architectes CA&CO, Paris) trouve ici la même écriture identitaire que celle qui inspire la création de ces garde-temps d’exception.   

L’essentiel de la collection Parmigiani Fleurier y est présenté. Mais aussi des pièces d’exception telles que l’exemplaire n°1 de la Kalpa Hebdomadaire Anniversaire, limitée à 10 pièces ou encore le premier modèle Tonda Chronor livré en France, modèles conçus pour les 20 ans de la marque.

Une nouvelle collaboration qui promet donc de belles surprises, comme le souligne Walter Ronchetti, Président Fondateur de Kronometry 1999 :  

« La manufacture Parmigiani Fleurier retrouve enfin le chemin de nos vitrines et je suis très heureux, pour ma part, de retravailler avec Michel Parmigiani. Un maître parmi les maîtres selon moi avec lequel nous ne manquerons pas de vous surprendre ».

 Michel Parmigiani en garde lui-même un souvenir ému :

« Walter en 1999, alors jeune entrepreneur, avait eu le courage d’ouvrir son magasin dans un contexte économique compliqué face à des détaillants français historiques et renommés. Il n’en fallait pas plus pour me rappeler mes propres débuts dans l’horlogerie en 1976.  Retrouver de cette manière aujourd’hui Kronometry 1999 n’est qu’un juste retour des choses, au sein d’un magasin qui compte parmi ses clients de très grands passionnés d’horlogerie, non seulement français mais du monde entier. »